Le GPS : un nouvel élément du passage du permis de conduire !

Présent depuis des années sur le tableau de bord ou ventousé au pare-brise de notre auto, le GPS est pourtant le grand absent de l’épreuve pratique du permis.
Heureusement les Britanniques ont décidé de remédier à cet oubli à partir de la fin de l’année !

20 MINUTES GUIDÉ UNIQUEMENT PAR LA VOIX DU GPS

Le candidat devra en effet suivre la route indiquée par le GPS, programmée en amont par l’examinateur, pendant près de la moitié de l’épreuve du permis de conduire à partir du 4 décembre prochain.

Pour l’autorité britannique en charge de la régulation routière « il est vital que l’examen du permis de conduire se maintienne au niveau des technologies »

SE TROMPER DE CHEMIN NE SERA PAS ÉLIMINATOIRE

Certes l’objectif est d’intégrer cet équipement dans ses réflexes de conduite, mais en cas d’erreur de parcours, celle-ci ne sera pas sanctionnée (sauf bien sûr si il prend un sens interdit ou toute autre infraction au code de la route !).

UNE IDÉE QUI POURRAIT FAIRE DES PETITS

En Belgique, dès 2018, le nouvel examen en Wallonie pourrait intégrer également le GPS ainsi que l’utilisation de la caméra de recul.

Reste à savoir si cette épreuve sera accompagnée d’une sensibilisation au risque de le paramétrer quand on est au volant, pour l’instant pas de réponse !

LE SAVIEZ-VOUS ?

39% des conducteurs français reconnaissent paramétrer leur GPS en roulant *. Pensez à paramétrer votre parcours ou les options avant de partir !

* Baromètre annuel Fondation VINCI Autoroutes