8 jeunes sur 10 utilisent leurs smartphones au volant

Alors que les 18-25 ans ne représentent que 4% des automobilistes, ils représentent 21% des tués sur les routes*. Une classe d’âge qui minimise les risques dont celui d’un incontournable dans leur vie : le smartphone.

UN RISQUE SOUS-ESTIMÉ

Alors que 84% des automobilistes affirment que téléphoner au volant est dangereux, les 18-25 ans ne sont que 69% à estimer l’utilisation risquée**.
D’ailleurs, dans les faits, 57% reconnaissent passer un coup de fil (19% de l’ensemble des automobilistes) ou dialoguer par SMS (21% tous âges confondus) en étant au volant**.

DES GEEKS AU VOLANT

Gestes habituels, ils ne déconnectent pas au volant. Les 18-25 ans sont 23% à liker, tweeter en conduisant***, 28% ont déjà pris un selfie derrière le volant***, et même 4% à jouer**.
Un bon point cependant, ils sont 63% à utiliser une appli GPS pour se guider** (contre 26% des automobilistes).

UN RISQUE D’ACCIDENT MULTIPLIÉ PAR 3

Jouer avec son smartphone augmente le temps de réaction de 30 à 70%. Prendre un selfie occupe votre attention pendant 14 secondes.

CE QUE DIT LE CODE DE LA ROUTE ?

Le téléphone tenu en main est sanctionné par une amende de 135€ et la perte de 3 points sur le permis (article R 4126-1 du code de la route).

* Bilan ONISR 2015
** Baromètre Axa Prévention 2016
*** Etude Ford Driving Skill for Life