Radars : En 2015, moins de flashs mais plus de bénéfices pour l’Etat

L’année dernière, les usagers du réseau routier français ont commis légèrement moins d’infractions, faisant passer le nombre de flashs de 20,37 millions à 20,24 millions, par rapport à 2014. Et pourtant, les recettes engendrées par les radars ne cessent d’augmenter et affichent une croissance de 6,6% en 2015, soit pas moins de 49 millions d’euros de plus qu’en 2014.

Le taux de conversion (rapport flashs/envoi de contravention) a atteint un record de 65,7%, avec plus de 13 millions de PV envoyés. Cela peut s’expliquer par la multiplication des types de radars au bord des routes et l’amélioration constante des clichés. La fin de l’impunité entre plusieurs pays européens a aussi eu un impact. En effet, 2,3 millions de contraventions ont été envoyées à l’étranger l’année dernière.

L’Etat ne compte pas s’arrêter là concernant les radars, puisque 500 radars automatiques seront mis en circulation d’ici 3 ans, ainsi que 10 000 radars « leurres ».

Cet article fait référence à la vidéo du 3 juin 2016.
Regardez la vidéo