Piétons : traversez !

Une étude menée par l’IBSR (Institut Belge pour la Sécurité Routière) au début de l’année, montre que 21% des piétons traversent alors que le feu piéton est rouge, soit 1 piéton sur 5. L’étude met en évidence une corrélation entre la densité du trafic et le pourcentage de piétons traversant au feu rouge : plus le trafic est dense, plus ce pourcentage est bas et vice-versa. Il semble aussi que les moyens techniques (marquages routiers, boutons-poussoirs) mis en place au passage piéton aient un impact positif sur le nombre d’infractions commises : plus ils sont visibles, plus les piétons attendent le feu vert.

En 2014, 503 piétons ont perdu la vie en France, soit 15 % de la totalité des victimes de la route, selon l’ONISR (Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière). Les personnes âgées de plus de 65 ans représentent plus de la moitié de ce chiffre.

Afin de réduire le nombre d’infractions aux passages piétons, l’IBSR préconise la mise en place d’un décompte-secondes aux passages piétons afin de tenir informé le piéton du temps d’attente, de renforcer la signalisation sonore et d’améliorer la visibilité au sol des passages piétons. Plusieurs pays européens ont déjà adopté ces réformes.

Pour rappel, il est obligatoire pour les piétons de traverser à un passage piéton s’il y en a un à moins de 50 mètres. Cette infraction au Code de la Route est passible d’une amende de 4€.

Cet article fait référence à la vidéo du 30 mars 2015.
Regardez la vidéo